ellipse in somnia

Nuit. Un corps endormi, un sursaut. Jour un corps endormi déambule, puis sombre. Nuit. Jour; une note résonne, qui le tient en suspens, laisse émerger l’espace discontinu du rêve.

Deux êtres se découvrent, se cherchent, s’effleurent et s’affrontent dans un corps à corps mêlé de curiosité et d’effroi, nous entraînant dans les limbes de l’esprit comme pour saisir le point où tout bascule : du jour à la nuit, de l’insouciance à l’inconscience, de l’empathie à la cruauté, du rêve au cauchemar, de la raison à la démence…

Chorégraphes, compositeurs et interprètes : Elodie Besse et Jérôme Pourreau

Publicités