Musiciens

Olivier Maurel – percussionniste

Depuis ses débuts de percussionniste, Olivier Maurel cumule, malaxe, triture ses expériences musicales et interroge les liens qui l’ont amené à y participer. En ressort un amour du son, une volonté de tissage méticuleux entre les arts, leurs médiums/vecteurs, leur poésie, leur philosophie, entre ces artistes volontaires qui les animent de leur généreuse créativité. Il a la chance de jouer avec l’ensemble Linea, l’ensemble L’Imaginaire (musique contemporaine) et les groupes Auditive Connection et Mon Bordel Monstre. Il a pu travailler avec des
artistes talentueux comme Christine Ott, Zahra Poonawala, Fritz Hauser, Kahia Saariaho, Yon Costes et bien d’autres. Il fonde avec la flûtiste Ayako Okubo en 2008 l’ensemble ‘HANATSU Miroir’ et s’occupe depuis de sa direction artistique. L’ensemble à géométrie variable a depuis collaboré avec de nombreux artistes, dans de nombreux pays.
En balance permanente entre les univers de l’interprétation et celui de la création, Il explore ce point commun à tout humain qu’est la musique hors de toute frontière, cet univers qui offre autant de possibilités de croisement avec les êtres, les arts et les situations qui les entourent.

Ayako Okubo – musicienne contemporaine

Ayako Okubo est née à Fukui, dans l’ouest du Japon. Elle s’initie très tôt à ce qui deviendra une passion, puis plus tard un métier dans la passion.Très vite elle quitte le Japon afin de poursuivre ses études en Europe ou elle atterrît à Arnhem, puis Amsterdam et enfin Strasbourg où elle se perfectionne dans la classe de Mario Caroli.
Depuis son arrivée en Europe, elle n’a pas cessé son activité de musicienne au Japon et y retourne fréquemment afin d’y jouer en soliste ou en ensemble.
Elle fait partie depuis 2009 De l’ensemble Strasbourgeois Accroche Note et participe régulièrement à des concerts, festivals et tournées avec eux.
Elle fonde en 2008 l’ensemble HANATSU Miroir avec le percussionniste Olivier Maurel et s’occupe depuis de sa direction artistique.
Entre curiosité pour le nouveau répertoire et recherche de sonorités et espaces nouveaux, Ayako Okubo est un électron libre dans le riche univers de la musique contemporaine.

Jérôme Pourreau – musicien performeur

Suite à une formation classique au Conservatoire Régional de Guérande (6 ans de piano, 4 ans de saxophone), il s’oriente vers le blues, le gospel et le jazz. En 2000 il découvre le jazz-rock et le rock progressif auprès de Christian Chauvet et Julien Climent.
Tout en développant son propre langage de free-jazz, il se tourne vers d’autres instruments. Du saxophone il apprend la clarinette en autodidacte,puis s’initie au violoncelle électrique, au chant, à l’accordéon…
Aujourd’hui compositeur et performeur, il joue dans des formations d’électro-jazz (Nerome), musiques improvisées et s’illustre dans les registres balkaniques.
Depuis son arrivée à l’Elaboratoire en 2009, il s’ouvre également à d’autres disciplines telles que le théâtre, le clown et la danse ainsi qu’au court-métrage en composant des bandes sonores.

Romuald Choplin – musicien improvisateur

Après, une formation au CNR du Mans, à « Jazz à Tours » et une licence de musicologie à Rennes, musicien multi-instrumentiste (violon, guitare, basse, piano et MAO), Romuald Choplin joue dans différents types d’orchestres (symphoniques, de chambres et de garages).
Il a composé, interprété et enregistré 2 albums ainsi que la musique de plusieurs court métrages, pièces de théâtre, et de cirque.
Sa recherche l’amène à faire de nombreux voyages en Asie et dans le monde. Des acouphènes permanents le poussent à porter une écoute attentive au monde sonore et sa recherche le mène à la musique improvisée et curative. En parallèle à un jeu de manipulations d’instruments purs, il crée une structure électronique pour l’improvisation d’une musique « géologique », composée de strates sonores et basée sur les vibrations des couleurs.
La collaboration avec le danseur Charles Vannier a motivé son intérêt pour la danse contemporaine et notamment le Butô.

Balir Ben Amor

L’expérience musicale de Balir Ben Amor l’amène à explorer différents domaines. Il enrichit son approche à travers de multiples influences : son processus l’a par exemple amené à être un des pionniers dans la Scratch music (2000). Ensuite, Balir Ben Amor explore de nombreux répertoires de musique du monde, principalement des percussions. Un développement qui, plus tard dans sa carrière, le conduit à l’exploration de percussions traditionnelles coréennes, qui fait l’objet de ses recherches dans le cadre d’un projet aux influences rythmiques de Corée et de partout dans le monde appelé « Babomh ».

BaBoMH!!! (DE), Le Reve du papillon by Made the world over Theater (KR & FR), Check point Festival (BE), Shaman drumming solo performance (BE), Korean drums & sound design (BE), Bruxellesles-Bains parade (BE), Tombe du ciel (BE), Rambi Rambo (BE & NL), La Nouvelle Flibuste (BE & FR), IBS Festival (NL), Made in Korea festival at Bozar (BE), Cyclope Project – Nuit Blanche (BE), World Samulnori Festival (KR), Babade Club (BE & FR), Sawt El Bachar and Les Enfants du Maghreb (BE), Back2Normal Orchestra (BE), Vestax Mondial Championship (FR), Benelux ITF Championship (NL).

Publicités